Israël pilonne la bande de Gaza, l'Égypte appelle à négocier

le
2
Israël pilonne la bande de Gaza, l'Égypte appelle à négocier
Israël pilonne la bande de Gaza, l'Égypte appelle à négocier

Les combats se poursuivent. L'armée israélienne a soumis la bande de Gaza à un pilonnage intensif samedi. Par ailleurs, l'Égypte a lancé un appel à reprendre les négociations.

L'armée israélienne a indiqué avoir frappé environ 35 cibles dans le territoire déjà dévasté, au lendemain de la mort du premier enfant israélien tué par la guerre. « Le Hamas paiera cher cette attaque », a prévenu le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui a promis une intensification des opérations après la mort de cet enfant tué par un obus tiré de la bande de gaza.

Le territoire et la ville de Gaza elle-même ont retenti d'explosions successives pulvérisant des immeubles et forçant les Gazaouis à des courses affolées devant des frappes venues du ciel. Sept personnes au total ont été tuées samedi, dont trois enfants de trois, quatorze et douze ans, selon les secours.

L'une des frappes a atteint avant l'aube une maison d'Al-Zawayda, près du camp de réfugiés de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza. Cinq membres d'une même famille, deux enfants de trois et quatre ans, leur mère et leur père de... et 28 ans, ainsi qu'une parente de 45 ans ont péri, selon les secours à l'hôpital Al-Aqsa de Deir al-Balah.

« Prenez garde »

Israël vise non seulement les lieux d'où partent les roquettes tirées contre son territoire, mais aussi les habitations de membres du Hamas.

En même temps qu'elle bombardait la bande de Gaza, l'armée israélienne a diffusé, par tracts, appels et textes téléphoniques, le message suivant aux Gazaouis : « La direction du Hamas a décidé de vous entraîner dans une nouvelle bataille. Empêchez les terroristes de se servir de votre maison pour leurs activités, et tenez-vous à l'écart de tout site où opèrent les organisations terroristes ». La moindre maison suspecte « sera prise pour cible (...) La campagne des forces armées d'Israël n'est pas terminée. Prenez garde », ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3442498 le samedi 23 aout 2014 à 19:54

    BDS point org

  • 35924358 le samedi 23 aout 2014 à 17:17

    N'oublions pas qu'il y a tout plein de djihadistes à Gaza, amis de ceux de l'EI qui massacrent les Chrétiens en Irak.