Israël : Orange ne se retirera pas complètement d'Israël

le , mis à jour le
12
Israël : Orange ne se retirera pas complètement d'Israël
Israël : Orange ne se retirera pas complètement d'Israël

Même le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réagi jeudi à l'annonce du retrait à terme de l'opérateur de téléphonie français Orange d'Israël. Il a appelé le gouvernement français à «rejeter publiquement les déclarations et les agissements malheureux d'une compagnie dont il est en partie le propriétaire». Dans la soirée, Pierre Louette, le directeur général adjoint d'Orange, a précisé que que le groupe ne comptait pas se retirer complètement d'Israël, soulignant qu'Orange disposait dans le pays d'un centre de recherches et d'une filiale de services pour médias en ligne, Viaccess-Orca. Mais il a souligné «qu'il ne fallait pas chercher à faire une affaire d'une simple question de droit des entreprises».

Orange a officiellement confirmé jeudi les propos de son PDG  : la veille, Stéphane Richard avait annoncé de «l'intention» de mettre fin au contrat le liant à l'opérateur israélien Partner, qui peut utiliser sa marque. Même s'ils n'en faisaient pas état, les propos du dirigeant, tenus qui plus est au Caire (Egypte), ont été interprétés en Israël comme la volonté d'Orange de se dissocier des activités de son partenaire dans les colonies en Cisjordanie et Jérusalem-Est, occupées par l'Etat hébreu depuis 1967.

Orange avait été interpellé par plusieurs ONG, dont le Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD-Terre solidaire), et des syndicats comme la CGT. Leur rapport dénonçait les «liaisons dangereuses d'Orange» avec une société officiant dans les colonies, jugées illégales au regard du droit international.

Pour Benjamin Netanyahu, Orange participe à un «drame absurde»: celui dans lequel une démocratie «respectueuse des droits de l'homme» et soumise aux menaces sécuritaires, c'est à dire Israël, est confrontée «aux condamnations systématiques et aux tentatives de boycott». «On ne pardonnera pas ce drame absurde, a-t-il promis.

VIDEO. Orange se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr



Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le lundi 8 juin 2015 à 10:52

    bravo M431

  • M4314275 le vendredi 5 juin 2015 à 18:12

    Il n'y a pas de quoi en faire tout un foin. Il suffit de demander à Maroc Télécom de remplacer Orange. Je suis sur qu'ils seront heureux de rendre service. Sinon, ils peuvent se tourner vers l'Arménie. Vous savez l'Arménie, ce peuple massacré dont on ne parle quasiment jamais.

  • perkele le vendredi 5 juin 2015 à 17:48

    Israel ne perd jamais une occasion de faire du French-bashing car la France est la plus grosses réserve de potentiels émigrants vers Israel après les USA et devant Russie et Ukraine ...

  • al1z le vendredi 5 juin 2015 à 12:02

    @zzxc.... Avant de prendre la parole sur des forums concernant certains sujets, il serait de bon ton de savoir de quoi l'on parle. Si vous voulez vous éduquer ne serait-ce qu'un minimum sur la question de l'apartheid en Israel, allez y faire un tour ! Ca vous permettra sans doute de paraitre moins bête qu'en évoquant des phrases toutes faites...

  • zzxcvb41 le vendredi 5 juin 2015 à 09:42

    @M3940208: Israël est un état voyou que tu l'acceptes ou non. Faire une comparaison aux pays Arabe ne changera rien. Israël restera un état d'Apartheid et ne respectant aucune loi international

  • M3940208 le vendredi 5 juin 2015 à 09:08

    Déclaration honteuse de la part d'Orange.Quant aux détracteurs d'Israël, allez voir ce qui se passe dans les pays arabes !!!...

  • berco51 le vendredi 5 juin 2015 à 08:12

    Il va falloir réviser la définition de la démocratie afin de la mettre en phase avec les agissements d'Israël.

  • faites_c le vendredi 5 juin 2015 à 08:07

    "une démocratie «respectueuse des droits de l'homme» " Israël correspondrait à cette définition? Mr Netanyahu il faudrait réviser les définitions des droits de l'homme car assassiner (il n'y a pas d'autres mots) plus de 1000 civils palestiniens pour faire plaisr aux extrêmistes israëliens en représaille d'une dizaine de soldats tués cela ne s'appelle pas respect des droits de l'homme. Pour la démocratie vous repasserez aussi car l'occupation illégale de territoires n'a jamais été de la démocrat

  • hertweck le vendredi 5 juin 2015 à 08:00

    Félicitations à la direction D'ORANGE !!

  • b.renie le vendredi 5 juin 2015 à 06:14

    Procès d'intention ? ou ? va savoir ce qui se cache là dessous !