Israël-Olmert déclaré coupable dans une autre affaire de corruption

le
0

JERUSALEM, 30 mars (Reuters) - L'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert a été reconnu coupable lundi dans une affaire de corruption portant sur l'acceptation de versements illégaux de la part d'un homme d'affaires américain. Le verdict rendu lundi par la cour de district de Jérusalem annule un acquittement prononcé en 2012 dans cette affaire à l'encontre de celui qui fut chef du gouvernement de 2006 à 2009. La cour de district l'a déclaré coupable d'avoir accepté une somme d'argent en espèces d'un homme d'affaires américain qui espérait développer ses activités en Israël. Olmert a été reconnu coupable de fraude et d'abus de confiance, sur la base d'un nouveau témoignage émanant d'un ancien collaborateur. En mai dernier, Ehud Olmert a été condamné dans une autre affaire à six ans de prison pour avoir accepté 160.000 dollars de pots-de-vin dans le cadre du scandale immobilier "Holyland" à Jérusalem, alors qu'il était maire de cette ville. Ancien dirigeant du bloc conservateur Likoud avant de suivre Ariel Sharon lors de la création par ce dernier de la formation centriste Kadima, Ehud Olmert a été maire de Jérusalem de 1993 à 2003 puis Premier ministre de 2006 à 2009. Confronté à des accusations de corruption, il est resté au pouvoir à titre intérimaire après sa démission en 2008, ce jusqu'aux élections législatives qui ont porté au pouvoir l'actuel chef du gouvernement Benjamin Netanyahu. (Ari Rabinovitch; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant