Israël : nuit de violences à Jérusalem, un Arabe israélien abattu dans le nord

le
0
Israël : nuit de violences à Jérusalem, un Arabe israélien abattu dans le nord
Israël : nuit de violences à Jérusalem, un Arabe israélien abattu dans le nord

Comme toutes les nuits depuis plus de deux semaines, des affrontements ont opposé jeunes Palestiniens jetant des pierres et des pétards sur des policiers israéliens répliquant à coup de balles en caoutchouc, de grenades assourdissantes et de gaz lacrymogènes.

Ces heurts ont été particulièrement violents dans le camp de réfugiés de Chouafat, un dédale de ruelles où s'entassent de nombreux Palestiniens et accolé au mur israélien qui sépare Jérusalem-Est de la Cisjordanie occupée. Les déflagrations ont également résonné toute la nuit dans la Vieille Ville toujours quadrillée par la police israélienne ainsi que dans différents quartiers palestiniens.

La Vieille ville, haut lieu touristique où se côtoient les pèlerins venus du monde entier pour visiter les lieux saints des trois religions monothéistes, est au coeur de toutes les tensions. Elle a été gagnée par les heurts et les violences lorsque des extrémistes juifs ont renforcé leur campagne pour obtenir le droit de prier sur l'esplanade des Mosquées qui surplombe le Mur des Lamentations. Des attentats à la voiture-bélier commis par des Palestiniens ont également fait plusieurs morts et des blessés.

VIDEO. Israël ferme l'esplanade des Mosquées à Jérusalem sous tension

Un mort dans une arrestation dans le nord du pays

Plus au nord, un jeune Arabe israélien a été abattu par des policiers samedi à l'aube lors d'une arrestation, pour des faits de droit commun, qui a mal tourné, a annoncé la police israélienne.

Kheir Hamdane, 22 ans, s'est interposé lors de l'arrestation de l'un de ses proches à Kfar Kana dans nord d'Israël, menaçant les officiers avec un couteau, selon un communiqué de la police. Après des tirs de sommation, la police a ouvert le feu sur lui et il est ensuite décédé lors de son transfert à l'hôpital, a indiqué la même source. 

Une vidéo des éventements tournée par un témoin, et relayée à la presse par la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant