Israël : «Nous allons nous défendre sur tous les fronts», prévient Netanyahou

le
0
Israël : «Nous allons nous défendre sur tous les fronts», prévient Netanyahou
Israël : «Nous allons nous défendre sur tous les fronts», prévient Netanyahou

Israël ne lâchera pas tant que le «calme» ne sera pas revenu «dans les rues d'Israël». Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, a rappelé ce vendredi après-midi, à l'occasion d'une conférence de presse au ministère de la Défense à Tel-Aviv, l'objectif de l'Etat hébreu, avec son opération «Bordure protectrice». 

Pas d'opération terrestre mais une intensification de l'opération aérienne

Si le Premier ministre israélien n'a pas évoqué d'opération terrestre dans la bande de Gaza, cible d'intense raids aériens depuis lundi, il a parlé «d'intensification» de l'opération en cours. Visant les «terroristes» du Hamas, la branche armée des Brigades Izz al-Din al-Qassam, dans la bande de Gaza, les frappes israéliennes ont déjà fait plus de 100 morts côté palestinien, dont de nombreux civils. 

«Aucune pression internationale ne nous empêchera de frapper les terroristes»

Malgré le bilan qui s'alourdit d'heure en heure du côté de Gaza, Benjamin Netanyahou a de nouveau justifié la mission de Tsahal. La finalité de l'opération est de «rétablir le calme», et «je continuerai jusqu'à atteindre cet objectif», a martelé le chef du gouvernement. «Aucune pression internationale ne nous empêchera de frapper les terroristes qui nous attaquent», a-t-il insisté. Expliquant, à l'adresse de la communauté internationale, qu'Israël était situé dans une zone «prise par l'islamisme extrémiste», le Premier ministre israélien a promis que lui et son armée allaient se «défendre sur tous les fronts». «J'ai eu une très bonne conversation avec le président (américain Barack) Obama et d'autres dirigeants, qui ont tous dit comprendre le besoin d'agir», a-t-il enfin plaidé.

En réplique au lancement de la mission «Bordure protectrice», les roquettes en provenance de la bande de Gaza pleuvent également sur Israël. Netanyahou a fustigé le Hamas, arguant que le groupe se cachait «derrière les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant