Israël-Netanyahu tout proche de réunir une confortable majorité

le
0

JÉRUSALEM, 19 mars (Reuters) - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est en passe de réunir une confortable majorité de droite à la Knesset où il pourra compter sur 67 des 120 sièges que compte le Parlement. A elle seule, sa formation politique, le Likoud, a obtenu 30 députés, contre 24 à son principal adversaire, l'Union sioniste d'Isaac Herzog. Le grand parti de la droite israélienne signe ainsi une forte progression puisqu'il ne comptait que 18 parlementaires dans l'Assemblée sortante. "La réalité est claire. La réalité montre qui sera dans l'opposition et qui pourra constituer une solution alternative sur chaque dossier", a déclaré le Premier ministre à la radio de l'armée israélienne, balayant l'idée d'un gouvernement d'union nationale. Le président israélien Reuven Rivlin a annoncé qu'il demanderait dimanche aux responsables des partis vainqueurs du scrutin de mardi de recommander un candidat afin qu'il forme un gouvernement. Selon toute vraisemblance, ce candidat sera Benjamin Netanyahu qui aura 42 jours pour former son équipe. Dans la mesure où aucun parti n'a remporté de majorité absolue, Benjamin Netanyahu devra réunir une coalition dont l'Union sioniste ne fera pas partie. Il devrait donc demander aux partis d'extrême droite de le rejoindre pour récupérer les huit sièges du "Foyer juif" et les six qu'a remportés "Israël, notre maison", ainsi que les partis religieux du Shas (sept sièges) et du "Judaïsme unifié de la Torah" (six sièges). Ce bloc lui permettrait d'obtenir le soutien de 57 députés, alors que la majorité absolue se situe à 61. Il faudra donc à Benjamin Netanyahu convaincre Moshé Kahlon dont la formation centriste, Kulanu, a remporté 10 sièges et à qui Benjamin Netanyahu a promis le ministère des Finances. (Jeffrey Heller,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant