Israël : Netanyahu gagne la primaire du Likoud, le parti de droite

le
0
Israël : Netanyahu gagne la primaire du Likoud, le parti de droite
Israël : Netanyahu gagne la primaire du Likoud, le parti de droite

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu devrait être reconduit à la tête du Likoud, le grand parti de la droite, au terme de l'élection interne. Les 96 651 adhérents étaient appelés à désigner leur dirigeant ainsi que les candidats aux élections législatives du 17 mars.

Le vote s'est achevé à 22 heures locales (soit 21 heures à Paris) et le taux de participation était de plus de 53% à la fermeture des bureaux de vote, selon des chiffres officiels. Après dépouillement de près de 60% des bulletins dans la nuit, Benjamin Netanyahu  a remporté 80% des votes et Danny Danon, son seul rival, qui défend une ligne encore plus radicale, favorable à la colonisation de tous les territoires palestiniens, 20%, selon Noga Katz, porte-parole du Likoud. Un résultat qui, s'il se confirme, sera à peu près conforme au rapport de force interne obtenu en 2007.

Les résultats définitifs seront donnés dans la matinée de ce jeudi. 

La primaire est la première étape pour Netanyahu qui aspire à un quatrième mandat à la tête du gouvernement. «Cette primaire est importante, car elle va déterminer celui qui dirigera le Likoud, en vue de mener et de sauvegarder le pays», a-t-il affirmé en votant à Jérusalem-Ouest. Début décembre, le Premier ministre avait provoqué des élections anticipées pour mars, deux ans et demi avant la fin de sa législature. Un pari que certains commentateurs jugent risqué au vu des sondages.

Pour Tamir Sheafer, professeur de Sciences politiques à l'Université hébraïque de Jérusalem, «il est très probable que nous ne voyions qu'une simple variation par rapport à la liste des députés sortant». Actuellement, et depuis la scission avec Israel Beytenou, le Likoud compte 18 députés sur 120 au sein d'une Knesset morcelée en raison du système de proportionnelle intégrale.

Malgré ce résultat interne, le Likoud est menacé par la montée en force du parti travailliste dirigé par Isaac ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant