Israel : Netanyahu a téléphoné au père du jeune Palestinien tué

le
1
Israel : Netanyahu a téléphoné au père du jeune Palestinien tué
Israel : Netanyahu a téléphoné au père du jeune Palestinien tué

Des raids israéliens ont tué sept combattants palestiniens à Gaza, dans la nuit de dimanche à lundi, selon les services d'urgences du territoire palestinien. Deux activistes palestiniens sont également portés disparus à la suite des frappes, selon le porte-parole des services d'urgence de Gaza, Achraf al-Qoudra. Ces raids répondaient à des tirs de roquettes sur le sud d'Israël. Depuis minuit, une douzaine de roquettes ont été tirées, blessant légèrement un soldat, selon un communiqué militaire. Douze manifestants ont par ailleurs été interpellés dans les environs de Beersheva, la capitale du Néguev. Plusieurs autobus israéliens ont été caillassés à divers endroits du pays.

Ces violences font suite à l'enquête sur le meurtre d'un adolescent palestinien et l'annonce de l'hypothèse selon laquelle il aurait été tué pour des motifs politiques. Six jeunes extrémistes juifs ont été arrêtés.

Ce lundi, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu a téléphoné au père du jeune garçon, enlevé à Jérusalem-Est et brûlé vif, pour lui présenter ses condoléances. «Je voulais vous exprimer mon indignation et celle des citoyens d'Israël après le meurtre condamnable de votre fils (...). Nous avons agi immédiatement pour arrêter les meurtriers. Nous les jugerons et ils subiront toute la rigueur de la loi. Le meurtre de votre enfant est abominable et ne peut être accepté par aucun être humain», a déclaré le chef du gouvernement israélien.

Mohammad Abou Khdeir, Palestinien de 16 ans, avait été enlevé le 2 juillet dans le quartier de Chouafat, à Jérusalem-Est, une zone occupée et annexée. Son cadavre a été retrouvé quelques heures plus tard près d'une forêt. Il aurait été brûlé vif, selon les rapports préliminaires d'autopsie palestiniens.

L'agence de sécurité intérieure, le Shin Beth a indiqué que «plusieurs suspects juifs» avaient été arrêtés à l'aube et qu'ils étaient ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4960905 le lundi 7 juil 2014 à 11:52

    C'est bien, mais il faut aller plus loin, plus fort et plus vite