Israël ne fait plus confiance à l'Égypte pour se fournir en gaz

le
0
Le gaz naturel égyptien assure la production de 43% de l'électricité en Israël.

Israël se prépare à se passer du gaz naturel égyptien au cas où les Frères musulmans, une fois au pouvoir, fermeraient les compteurs. Une répétition générale de ce scénario s'est produite ce week-end lorsque les approvisionnements égyptiens ont été interrompus à la suite d'une explosion due apparemment à un attentat contre un gazoduc dans le Sinaï égyptien. L'attaque a visé un gazoduc qui approvisionne la Jordanie. Mais, à titre de précaution, celui tout proche qui dessert Israël a été fermé pour une période d'une semaine à dix jours. Sur le papier, cette mesure aurait pu provoquer de sérieux dégâts. Le gaz naturel importé d'Égypte assure la production de 43% de l'électricité en Israël. Mais aucune coupure ne s'est produite.

Les responsables israéliens sont toutefois bien décidés à tirer les leçons de cette première alerte. Sous Hosni Moubarak, les contrats conclus depuis une décennie portant sur un total de plus 14 milliards d'euros avaient

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant