Israël libère vingt-six prisonniers palestiniens

le
0
La libération de détenus condamnés pour le meurtre d'Israéliens est un moment délicat pour les deux camps. » Les familles des victimes face à l'embarras de l'État hébreu

On les appelle, de ce côté du mur de séparation, les «combattants de la liberté». Dans la nuit de mardi à mercredi, vingt-six Palestiniens dont la plupart ont été condamnés il y a vingt ans et plus pour le meurtre de civils ou de militaires israéliens franchiront les portes de leur prison et seront acheminés vers Ramallah ou Gaza, pour y être accueillis en héros. Leur libération, réclamée depuis de longues années par l'Autorité palestinienne, a été décidée fin juillet par le gouvernement de Benyamin Nétanyahou, sous la pression des États-Unis. D'ici à la fin prévisible des négociations engagées sous le patronage de John Kerry, en avril prochain, c'est l'ensemble des 104 détenus incarcérés en Israël pour des faits commis avant la signature des accords d'Oslo qui devrait ainsi retrouver la li...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant