Israël libère un détenu palestinien après une grève de la faim

le
0

RAMALLAH, Cisjordanie, 12 juillet (Reuters) - Israël a libéré dimanche Khader Adnane, un dirigeant du Djihad islamique, en vertu d'un accord conclu le mois dernier pour mettre un terme à une grève de la faim de 56 jours qui avait attisé les tensions en Cisjordanie occupée, a-t-on appris de sources au sein du groupe palestinien. La grève de la faim de Khader Adnane avait été le moteur de la "bataille des estomacs vides" livrée par les Palestiniens contre les "détentions administratives", un dispositif qui permet à Israël de détenir des suspects sans jugement. Le dirigeant du Djihad islamique, âgé de 37 ans, avait été arrêté pour la dixième fois par les autorités israéliennes en juillet 2014 et il avait été hospitalisé dans un état critique après avoir entamé sa grève de la faim au mois de mai dernier. Il a été libéré aux premières heures de dimanche. Originaire de Djénine, où les tensions sont vives en raison de la présence d'une colonie de peuplement juive au coeur de la ville, Khader Adnane avait mené en 2012 une première grève de la faim qui avait mené là aussi à sa remise en liberté. Israël a essayé de trouver une parade aux grèves de la faim en adoptant une législation permettant l'alimentation forcée des détenus palestiniens, mais cette initiative s'est heurtée à de fortes résistances, dont celle du syndicat des médecins israéliens qui l'a jugée contraire à l'éthique. (Nidal al Mughrabi; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant