Israël lève un coin du voile sur son «prisonnier X»

le
0
L'avocat du jeune espion mort en prison jette le doute sur la thèse du suicide.

Correspondant à Jérusalem

Les autorités israéliennes ont levé partiellement la censure pour révéler quelques éléments sur l'affaire du «prisonnier X», mais sans pour autant éclaircir les circonstances de son incarcération et de sa mort.

Selon un bref communiqué publié mercredi sous une intense pression médiatique, Israël a reconnu qu'un «prisonnier détenant la citoyenneté israé­lienne en même temps qu'une nationalité étrangère», «a été détenu sous une fausse identité pour des raisons de sécu­rité». «Le prisonnier a été retrouvé mort dans sa cellule il y a deux ans», confirme le texte officiel, qui précise qu'une enquête a été menée, au cours de laquelle le défunt et sa famille ont bénéficié d'une représentation légale. Mais le communiqué ajoute qu'«aucun détail supplémentaire ne peut être rendu public pour des raisons liées à la sécurité de l'État».

Les ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant