Israël : les trois jeunes enlevés par des terroristes selon Netanyahou

le
1
Israël : les trois jeunes enlevés par des terroristes selon Netanyahou
Israël : les trois jeunes enlevés par des terroristes selon Netanyahou

La disparition de trois étudiants israéliens jeudi soir, près d'un bloc de colonies en Cisjordanie, faisait craindre un enlèvement par un groupe palestinien. Ce samedi, un haut responsable militaire israélien avait confirmé officiellement qu'il s'agit d'un kidnapping. En fin de journée, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a précisé que «une organisation terroriste» était derrière cet enlèvement.

Il a exigé que «l'Autorité palestinienne et celui qui est à sa tête, Abou Mazen (Mahmoud Abbas), fassent tout le nécessaire pour aider au retour des kidnappés, car cela relève de leur responsabilité».

L'opposition travailliste, par la voix de son député Omer Barlev, a accusé le Premier ministre d'«exploiter cyniquement la crise (des enlèvements) à des fins politiques».

Des unités des forces spéciales et une brigade de parachutistes ont été déployés autour de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie où se concentrent les recherches. «Plusieurs dizaines» de Palestiniens ont été arrêtés, indique ce haut responsable militaire, précisant qu'il existe une «coordination» avec les services de sécurité de l'Autorité palestinienne. Interrogé sur un possible enlèvement destiné à obtenir la libération de prisonniers palestiniens, il s'est contenté d'affirmer que l'armée «étudie tous les scénarios».

VIDEO. Cisjordanie : l'armée israélienne recherche les jeunes enlevés

L'un des trois étudiants est aussi de nationalité américaine

Selon les médias, les trois jeunes Israéliens étudiaient dans une yéchiva (école talmudique). Deux seraient âgés de 16 ans, le troisième de 19 ans. L'un d'eux est aussi de nationalité américaine et l'ambassade des Etats-Unis a été prévenue. Ils ont disparu jeudi soir alors qu'ils faisaient de l'auto-stop près du Gush Etzion, un bloc de colonisation situé entre les villes palestiniennes de Bethléem et de Hébron (sud de la Cisjordanie) pour se rendre à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le samedi 14 juin 2014 à 14:51

    Des enfants kidnappés par des terroristes.