Israël : les nouvelles recrues de Daesh

le
0
À Nazareth, les jeunes manifestent en juillet contre les frappes israéliennes à Gaza.
À Nazareth, les jeunes manifestent en juillet contre les frappes israéliennes à Gaza.

Visiblement, les membres du groupe - sept habitants de Nazareth âgés de 40 à 22 ans - étaient surveillés de près par le Shin Beth, qui, en novembre dernier, a décidé qu'ils allaient trop loin et les a arrêtés. La Sécurité intérieure les accuse d'avoir tenté d'acheter des armes pour perpétrer des attaques contre des agents de sécurité, des militaires et des membres de la communauté druze. Alors qu'ils étaient présentés dimanche au tribunal de district de Haïfa, les charges retenues contre eux sont donc de trois ordres : appartenance à une organisation illégale, préparation d'attentats en Israël et tentative pour entrer en contact avec un agent étranger.

Avec la levée du secret de l'enquête, le Shin Beth précise que les sept hommes ont reconnu, durant leur interrogatoire, qu'ils avaient formé une organisation salafiste prônant le djihad global et déclaré leur loyauté au groupe État islamique. Ils nient les autres éléments de l'acte d'accusation.

Très compartimentée, la cellule en était à ses débuts, ses membres recevant une préparation théologique et idéologique de la part d'un imam connu dans le nord du pays. Celui-ci avait même donné une interview à une chaîne de télévision israélienne. Il y avait aussi un entraînement militaire qui se serait déroulé dans un ranch en Galilée. Outre les modalités de fabrication de cocktails Molotov, les accusés y auraient aussi appris à abattre des animaux pour, une fois en Syrie,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant