Israël : les heurts s'étendent après la mort de l'ado palestinien «brûlé vif»

le
0
Israël : les heurts s'étendent après la mort de l'ado palestinien «brûlé vif»
Israël : les heurts s'étendent après la mort de l'ado palestinien «brûlé vif»

La tension ne retombe pas. Les troubles se sont étendus samedi à la communauté arabe d'Israël après la mort d'un adolescent palestinien, brûlé vif apparemment en représailles au meurtre de trois jeunes Israéliens, selon des responsables palestiniens.

Dans le même temps, les tirs de roquettes de la bande de Gaza contre le sud d'Israël n'ont pas discontinué, laissant craindre une escalade du conflit avec le mouvement islamiste Hamas qui contrôle l'enclave palestinienne.

Pour la première fois, les heurts entre manifestants en colère et policiers ont gagné des localités arabes du centre et du nord-est d'Israël, dans une région appelée le «Triangle» arabe, notamment à Taybeh, Tira et Qalansawe, selon des témoins.

Affrontements sporadiques à Nazareth

Les manifestants, qui protestaient contre la mort du jeune Palestinien, lançaient des pierres contre les forces de police, placées en état d'alerte, qui les dispersaient à coups de gaz lacrymogènes. Trente-cinq Arabes israéliens ont été arrêtés et un officier de police blessé, a précisé la police.

VIDEO. Heurts à Jésuralem-Est

En soirée, des affrontements sporadiques ont touché Nazareth, haut lieu chrétien et principale ville arabe d'Israël, Arara et la région d'Oum al-Fahm, selon la police. Au nombre de 1,4 million de personnes, la minorité arabe descend des 160.000 Palestiniens restés sur leur terre après la création de l'Etat d'Israël en 1948.

La police israélienne fait aussi face à des manifestations de colère quotidiennes à Jérusalem-Est depuis la découverte du corps du Palestinien mercredi dans la partie occidentale de la ville. Vingt-cinq Palestiniens ont été arrêtés lors de heurts samedi à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.

Un cousin de la victime au coeur d'une polémique

Mohammad Abou Khdeir, 16 ans, a été kidnappé mardi soir dans le quartier de Chouafat à Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël. Son cadavre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant