Israël : le cerveau présumé de l'assassinat des trois adolescents juifs arrêté

le
0
Israël : le cerveau présumé de l'assassinat des trois adolescents juifs arrêté
Israël : le cerveau présumé de l'assassinat des trois adolescents juifs arrêté

Un Palestinien, soupçonné d'être impliqué dans l'enlèvement et l'assassinat de trois adolescents israéliens en juin, a été arrêté. Les autorités israéliennes l'ont annoncé ce mardi mais l'interpellation remonte au 11 juillet. L'enlèvement avait suscité l'émoi en Israël et dans la communauté internationale. Les corps avaient été retrouvés le 30 juin au nord-ouest d'Hébron. L'opération «Bordure protectrice» a débuté huit jours plus tard.

Les Israéliens Eyal Yifrach, 19 ans et Gilad Shaar, 16 ans ainsi que l'Israélo-américain Naftali Fraenkel, 16 ans, avaient disparu le 12 juin. Ces trois étudiants d'écoles talmudiques faisaient de l'auto-stop à proximité du bloc de colonies de Goush Etzion, un bloc de colonies en Cisjordanie occupée, situé entre les villes palestiniennes de Bethléem et Hébron. C'est là qu'ils avaient été enlevés.

Le suspect se nomme Hossam Kawasmeh, il est âgé de 40 ans et habite la ville d'Hébron en Cisjordanie. «Il y a un mois, les forces de sécurité israéliennes ont arrêté dans le camp de réfugiés de Chouafat (au nord de Jérusalem, en Cisjordanie NDLR) Hossam Kawasmeh, soupçonné d'avoir dirigé le commando qui a enlevé et assassiné les trois adolescents», a indiqué la police dans un communiqué.

Il aurait agi avec deux autres personnes, membres du Hamas tout comme lui, selon le «Jerusalem Post». Selon les médias israéliens, Hossam Kawasme aurait reconnu avoir donné les ordres, mais aussi avoir rassemblé des armes et soulevé les fonds nécessaires pour l'attaque par la cellule du Hamas. Qui plus est, il aurait aidé à dissimuler les corps en les enterrant sur un terrain qu'il avait acheté ces derniers mois. Les deux autres principaux suspects dans cette affaire sont toujours recherchés par la police israélienne. 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé le Hamas d'être responsable de l'enlèvement, ce que le mouvement islamiste, tout en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant