Israël : la tentation d'une attaque préventive en Iran

le
4
Les Occidentaux redoutent qu'Israël ne passe unilatéralement à l'action contre les installations atomiques iraniennes.

La crise suscitée par le programme atomique iranien entre dans une période critique. L'année 2012 est déjà perçue comme celle de tous les dangers par les diplomates et les analystes. Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a salué lundi l'embargo européen comme «un premier pas dans la bonne direction», mais il a prévenu que «les sanctions seront évaluées à l'aune de leurs résultats».

Sur fond d'une guerre secrète qui a vu l'assassinat d'au moins quatre scientifiques nucléaires iraniens, plusieurs explosions sur des sites militaires en Iran et des attaques d'étranges virus informatiques dirigées contre les installations d'enrichissement d'uranium, le programme nucléaire de Téhéran s'est néanmoins poursuivi. Selon la plupart des spécialistes, l'Iran serait aujourd'hui sur le point d'obtenir la capacité de fabriquer à court terme une arme nucléaire, «ligne rouge» dont le franchissement risque de précipiter les événements.

Les Occidentaux, les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • puck le mardi 24 jan 2012 à 14:22

    Puisque l'Iran annonce vouloir détruire Israel et sa population il tout à fait logique qu'Israel détruise en Iran tout ce qui est dangereux pour les israeliens.

  • M4189758 le mardi 24 jan 2012 à 14:13

    Jpi - Arrêtons d'être les toutous des américains et d'Israel.

  • M4189758 le mardi 24 jan 2012 à 14:12

    JPi - On a fait la guerre en Irak officiellement pour des questions d'armes qui n’existaient pas. Nous ferions la guerre à l’Iran qui, comme la France sous Chirac, se bat pour devenir une puissance nucléaire et ainsi être respectée et écoutée dans le monde.

  • M4189758 le mardi 24 jan 2012 à 14:11

    JPi - Cette opposition à l'Iran est pour l'Occident plus un droit d'accès aux matières premières qu'un droit des hommes à être libres chez eux. Avec l'Afghanistan nos alliés américains sentent la pisse tout simplement.