Israël-La Knesset adopte un projet de loi légalisant des colonies

le
0
    par Jeffrey Heller 
    JERUSALEM, 17 novembre (Reuters) - La Knesset a donné son 
feu vert mercredi en première lecture à un projet de loi 
susceptible de légaliser rétroactivement des colonies 
israéliennes bâties en Cisjordanie. 
    Les députés israéliens ont voté à 58 contre 50 pour le 
texte, qui doit encore faire l'objet de plusieurs examens et a 
été jugé invalide par le procureur général d'Israël. 
    Les Etats-Unis ont décrit la mesure soutenue par l'aile 
droite du gouvernement de Benjamin Netanyahu comme "inquiétante" 
et estimé qu'elle conduirait à légaliser des dizaines de 
colonies bâties en Cisjordanie sans autorisation du gouvernement 
israélien. 
     Certaines de ces colonies, initialement des logements 
préfabriqués habités par une poignée de colons, ont obtenu avec 
le temps la protection de l'armée et l'accès aux réseaux d'eau 
et d'électricité. 
    Le parti nationaliste du Foyer juif et des membres du Likoud 
de Benjamin Netanyahu ont soutenu la législation, notamment pour 
contrer une décision de la Cour suprême en faveur de 
l'évacuation de colons établis à Amona.  
    Quarante familles israéliennes vivent dans la colonie 
d'Amona, au centre de la Cisjordanie, dont la destruction est 
prévue le 25 décembre. 
    Naftali Bennett, chef du file du Foyer juif, a estimé cette 
semaine que la loi qu'il soutient, si elle est adoptée, 
légaliserait 2.000 à 3.000 colonies habitées par environ 15.000 
personnes. 
    Environ 350.000 Israéliens habitent des colonies bâties avec 
l'aval du gouvernement. 
    Dimanche, un comité ministériel s'était prononcé en faveur 
de l'envoi du projet de loi au Parlement, contre l'avis du 
Premier ministre Netanyahu.   
    Après le vote des députés, le texte sera examiné en 
commission et doit encore être soumis à plusieurs votes avant de 
devenir loi. 
    L'opposition voit dans le projet une "parodie de justice" 
contrevenant au droit international. 
    "Pour ceux d'entre vous qui ne comprennent toujours pas: le 
projet de loi donne essentiellement le feu vert à l'annexion des 
territoires", a estimé sur son compte Twitter Tzipi Livni, chef 
de file de l'Union sioniste de centre gauche. 
    Dimanche, le procureur général Avihai Mandelblit a estimé 
que, dans sa forme actuelle, le projet de loi était invalide et 
a ajouté qu'il ne s'accordait pas avec les engagements d'Israël 
en matière de droit international. 
 
 (Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant