Israël : la guerre des jupes courtes agite la Knesset

le
0
Une caricature publiée dans Haaretz.   
Une caricature publiée dans Haaretz.   

Le slogan de la manif était simple : « Toutes en robe courte ou en jupette ». Et elles ne se sont pas dégonflées. Ce mercredi matin, la quarantaine d'aides parlementaires concernées est arrivée ainsi vêtue à l'entrée de la Knesset. Au risque de se voir refuser l'entrée du Parlement, au motif que leur habillement ne correspondait pas au nouveau code vestimentaire en vigueur dans le temple de la démocratie israélienne.

Dix d'entre elles ont été stoppées net par les gardes. À quoi un député solidaire a répondu en ôtant sa chemise. Ce qui a donné cette image peu banale : un parlementaire en maillot de corps devant des gardes embarrassés et qui lance : « Si, moi, je peux entrer ainsi, alors elles aussi, avec leurs robes courtes, le peuvent? » Inutile de dire que la vidéo a fait le buzz sur tous les médias et les réseaux sociaux locaux?

« Angoisse mentale »

Mais quelle mouche a bien pu piquer ces assistantes parlementaires, en général plus abeilles ouvrières que protestataires bruyantes ? Tout a commencé il y a trois jours, lorsque l'une d'entre elles est arrêtée à l'entrée. Elle sera bloquée pendant une heure, le temps pour cinq gardes hommes de vérifier la longueur de sa robe et de lui annoncer que, selon le nouveau code vestimentaire en vigueur à la Knesset, elle est trop court vêtue. Alertée, sa députée va protester. Finalement une garde femme est envoyée. Après avoir...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant