Israël : l'option d'une attaque contre l'Iran se précise

le
3
Les Israéliens débattent surtout de la nécessité d'informer l'allié américain avant de frapper les sites nucléaires.

La guerre que se livrent en secret Israël et l'Iran a connu lundi un nouvel épisode. Benyamin Nétanyahou a accusé Téhéran d'avoir manigancé deux attentats visant des voitures des ambassades de l'État hébreu à New Delhi et en Géorgie, qui ont fait un blessé. «L'Iran, qui est derrière ces attaques, est le plus grand propagateur du terrorisme dans le monde», a lancé le premier ministre.

Ces déclarations illustrent l'extrême tension actuelle entre les deux pays. La probabilité de frappes militaires contre l'Iran n'est plus mise en doute par grand monde en Israël. L'inconnue porte plutôt sur le calendrier, la grande question étant de savoir si l'État hébreu peut se permettre d'attaquer seul les installations nucléaires iraniennes, sans le feu vert au moins tacite de Barack Obama.

En attendant, les deux pays fourbissent leurs armes. Téhéran affirme que le Mossad, l'agence de renseignements israélienne, serait à l'origine de l'assassinat en deux ans, sur le territoi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • occulti1 le mardi 14 fév 2012 à 10:19

    Les seuls à redresser la tête !

  • puck le mardi 14 fév 2012 à 10:04

    Bravo Israel qui n'a pas à hésiter dans la mesure ou l'Iran a inscrit la destruction d'Israel dans son programme. Ils sont les meilleurs défenseurs de l'occident

  • M4189758 le mardi 14 fév 2012 à 09:20

    JPi - Israel, dans son aveuglement, n'a pas de limite et personne ne lui en met. On suit. On est des veaux, du moins en ce qui concerne la cervelle. Donc, vive les guerres ! La terre promise ce n'est pas un lopin de terre mais une parcelle de vie divine que nous pouvons partager, ensemble.