Israël : l'armée pourrait «durcir les représailles contre le Hamas»

le
0
Israël : l'armée pourrait «durcir les représailles contre le Hamas»
Israël : l'armée pourrait «durcir les représailles contre le Hamas»

Des dizaines de tirs de roquettes en quelques minutes. Alors que la tension ne retombe pas après la mort de trois jeunes israéliens et d'un adolescent palestinien, plus de 40 roquettes ont été lancées de Gaza en une heure seulement, lundi en fin d'après-midi.12 d'entre elles ont été détruites en vol par le système de défense antimissile Iron Dome, au-dessus des villes d'Ashdod et Netivot, au sud du pays. Les sirènes d'alerte ont retenti jusqu'à Beit Shemesh, à 80 km de la bande de Gaza, non loin de Jérusalem.

Aucune victime n'était à déplorer dans l'immédiat. Selon l'armée israélienne, une centaine de projectiles ont été tirées au total sur Israël depuis dimanche soir minuit, blessant légèrement un soldat et endommageant des maisons.

«Nous répondrons aux crimes de l'occupant»

La branche armée du Hamas a rapidement revendiqué ces attaques. «Les Brigades Ezzedine al-Qassam ont tiré des dizaines de roquettes contre Netivot, Ashkelon, Ashdod et Ofakim en réponse à l'agression sioniste», a justifié l'organisation armée. Dimanche soir, la bande de Gaza avait en effet été la cible de plusieurs raids aériens. Au total, huit combattants palestiniens avaient été tués dans la nuit.

«Les roquettes sont une réaction naturelle aux crimes israéliens contre notre peuple. Que l'occupant (israélien) comprenne bien le message. Nous ne craignons pas ses menaces et nous répondrons à ses crimes», a renchérit de son côté le porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abou Zouhri.

L'armée israélienne a averti sur les réseaux sociaux de l'attaque de roquettes venant de Gaza

#Update: 20 rockets were just fired from #Gaza at #Israel. 4 were intercepted. 16 landed in open areas near Be'er Sheva? IDF (@IDFSpokesperson) July 7, 2014

«Le Hamas a franchi une ligne rouge qu'il va devoir désormais payer»

Côté israélien, la riposte s'intensifie. «Le Hamas a franchi une ligne rouge qu'il va devoir désormais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant