Israël : l'adolescent palestinien assassiné aurait été brûlé vif

le
4
Israël : l'adolescent palestinien assassiné aurait été brûlé vif
Israël : l'adolescent palestinien assassiné aurait été brûlé vif

L'adolescent palestinien assassiné apparemment en représailles au meurtre de trois jeunes Israéliens aurait été brûlé vif après avoir été enlevé, selon les premiers rapports d'autopsie cités par les médias palestiniens ce samedi.

Mohammad Abou Khdeir, 16 ans, a été kidnappé mardi soir dans le quartier de Chouafat à Jérusalem-Est. Son cadavre ? entièrement brûlé selon l'avocat de la famille ? a été retrouvé quelques heures plus tard mercredi près d'une forêt dans la partie ouest de la ville. Les Palestiniens ont accusé des juifs extrémistes de l'avoir enlevé et tué.

Les premiers résultats d'autopsie ont indiqué la présence de fumée dans ses poumons, signifiant qu'il était encore en vie lorsque son corps a été brûlé, a rapporté l'agence palestinienne Maan, citant le procureur général Mohammad Al-Ouweiwi. Le jeune garçon a également été blessé à la tête, mais cette lésion n'est pas la cause de la mort, a précisé le procureur.

Forcé à boire du carburant

Pire, selon le ministre palestinien chargé de Jérusalem, Adnane al-Husseini «le meurtre a été marqué par une opération de défiguration d'un enfant». «C'est la première fois que j'entends parler d'une telle manière de tuer, le garçon ayant été brûlé de l'intérieur et de l'extérieur, car il a probablement été forcé à boire du carburant», a-t-il ajouté,

Ce samedi, la police israélienne a expliqué qu'elle refusait de dire si le meurtre de l'adolescent correspondait à un acte de vengeance après ceux de trois adolescents israéliens retrouvés morts lundi après avoir été portés disparus pendant près de trois semaines en Cisjordanie.

Une porte-parole a assuré que la police examinait «toutes les possibilités», notant qu'il avait été décidé de ne rien communiquer sur les détails de l'enquête. Israël a accusé le mouvement palestinien Hamas d'avoir enlevé les trois étudiants israéliens, mais ce dernier a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le dimanche 6 juil 2014 à 07:41

    la monstruosité n'a pas de nationalité ...

  • M2244214 le samedi 5 juil 2014 à 23:38

    Notons la temps du verbe employé dans la dépêche : le conditionnel. Donc : rien n'est certain. Il ne s'agit que d'hypothèses de journalistes en manque d'idée !

  • M2244214 le samedi 5 juil 2014 à 23:36

    M8252219 : Vous écrivez n'importe quoi. Vous ignorez qui a tué ce palestinien. Peut être est il une victime d'un crime d'honneur ? Peut être à t il été tué par le Hamas qui veut laisser penser qu'un israélien serait responsable de sa mort ? Cela arrangerait les affaires des terroristes du Hamas. Vous voyez bien qu'il est bien trop tôt pour conclure quoi que ce soit. La raison voudrait que l'on reste calme et que l'on garde sa haine pour condamner les atrocités commises chaque jour en Syrie.

  • 35924358 le samedi 5 juil 2014 à 23:00

    Information provenant du Hamas. Gage de vérité, n'est-ce pas ?