Israël - Journal de campagne 6 : Bibi or not Bibi ?

le
0
Benyamin Netanyahou en campagne pour les législatives de mars.
Benyamin Netanyahou en campagne pour les législatives de mars.

La guerre des clips aura bien lieu. Mais, aujourd'hui, fini l'humour, voire l'autodérision. Place à la vidéo coup de poing du Likoud. Dans un pick-up où claquent les fanions noirs de l'État islamique, deux comédiens déguisés en djihadistes demandent à un conducteur israélien le chemin pour Jérusalem. Lequel répond : "C'est à gauche." D'où les deux slogans qui apparaissent sur l'écran : "La gauche cédera au terrorisme", suivi de "C'est eux ou nous !" Ce clip anti-gauche a immédiatement suscité la colère de l'ex-chef du Shin Bet (service de sécurité intérieure israélien, NDLR) Yuval Diskin : "Netanyahou n'a pas honte ! C'est lui qui a fait libérer le cheikh Ahmed Yassin en 1997 et a permis ainsi de renforcer le Hamas. C'est lui qui a fait libérer des milliers de terroristes meurtriers qui ont déjà commis des attentats sous son mandat." Et d'ajouter : "Netanyahou nous a entraînés dans la plus longue guerre depuis l'indépendance ; il menace l'Iran, mais ne parvient même pas à éliminer une organisation terroriste à Gaza. Bibi-sécurité ? Tout le contraire..." La gauche ainsi que le Camp sioniste du travailliste Yitzhak Herzog et de Tzipi Livni avaient à peine dénoncé cette attaque de la droite nationaliste qu'un clip scandaleux est apparu sur YouTube, produit par une association de colons de Cisjordanie. C'est un court dessin animé mettant en scène un Européen nommé monsieur Stürmer, une référence au journal nazi...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant