Israël interdit les mannequins trop maigres dans les défilés

le
2

JERUSALEM (Reuters) - Les parlementaires israéliens ont voté une loi interdisant l'emploi de mannequins trop maigres dans les défilés et les publicités, dans l'espoir que cette mesure permettra de protéger les jeunes contre des troubles alimentaires comme l'anorexie.

La loi, adoptée lundi soir, stipule qu'hommes ou femmes ne peuvent être recrutés pour des emplois de mannequin sans un certificat médical assurant que leur indice de masse corporelle (IMC) n'est pas inférieur à 18,5. L'IMC mesure le rapport entre poids et taille.

Rachel Adato, l'une des députées à l'origine du texte, a espéré que cette loi inciterait les jeunes gens à ne pas tenter d'imiter des modèles esthétiques dangereux pour la santé. "La beauté ne doit pas être anorexique", a-t-elle déclaré.

Adi Barkan, un photographe de mode ayant collaboré avec elle, a estimé que les nouvelles normes imposées par l'industrie de la mode devenaient trop dangereuses.

"Il y a quinze ou vingt ans, on prenait en photo des modèles de taille 38. Aujourd'hui, c'est du 24", a-t-il dit. "C'est la différence entre mince et trop maigre. C'est la différence entre la vie et la mort."

Après la mort de deux mannequins anorexiques en 2006, l'Italie et l'Inde ont interdit les mannequins trop maigres sur les podiums de défilé.

Maayan Lubell, Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mardi 20 mar 2012 à 14:31

    Tout à fait juste, il faut les voir ces pauvres filles, on dirait des tranches de cake. Pas de corps, pas de fesses, pas de poitrine, pas de jambes, rien de rien. On dirait qu'elles sortent d'un camp de concentration.

  • papymujo le mardi 20 mar 2012 à 14:11

    Vive les rondes!