Israël interdit deux groupes palestiniens à Jérusalem

le
0

JERUSALEM, 9 septembre (Reuters) - Israël a interdit deux groupes islamistes palestiniens, les "Mourabitoun" et les "Mourabitaat" ("Sentinelles", hommes et femmes), impliqués dans de bruyantes manifestations lors de la venue de juifs religieux à Jérusalem, près de la mosquée Al Aqsa, le troisième lieu saint de l'islam, a-t-on appris mercredi de source autorisée. Les autorités israéliennes n'autorisent que les prières musulmanes sur l'esplanade des Mosquées -- le mont du Temple pour les juifs -- prise par Tsahal lors de la guerre des Six-Jours, en juin 1967, mais des militants juifs cherchent à contourner cette décision, ce qui donne lieu à de fréquents incidents avec les "Sentinelles". Pour le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, qui a signé l'interdiction des deux groupes palestiniens, les Mourabitoun et les Mourabitaat sont "la cause principale de la tension et de la violence sur le mont du Temple et à Jérusalem en général". "Les terroristes et les délinquants sont ceux qui attaquent jour et nuit les mosquées, aidés par le gouvernement (israélien). Ce sont eux qui doivent être stoppés", a répliqué Adnan al Husseïni, responsable palestinien chargé de Jérusalem. Les juifs ultranationalistes demandent que le gouvernement israélien autorise les prières devant la mosquée Al Aqsa, qui surplombe le mur des Lamentations. (Dan Williams et Nidal al-Mughrabi; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant