Israël-Gaza : un cessez-le-feu de 72 heures depuis minuit

le
1
Israël-Gaza : un cessez-le-feu de 72 heures depuis minuit
Israël-Gaza : un cessez-le-feu de 72 heures depuis minuit

Une nouvelle pause dans l'escalade meurtrière. Ce dimanche en fin d'après-midi au Caire (Egypte) un accord a été trouvé pour un cessez-le-feu de 72 heures imminent dans le conflit qui oppose Israël à Gaza. Sur le terrain, l'armée israélienne poursuit ses raids aériens sur la bande de Gaza, visant les membres de la mouvance islamiste Hamas. Ces derniers continuent de répondre à coups de roquettes, lancées sur Israël. Le conflit s'étend également à la Cisjordanie, territoires palestiniens situés à Jérusalem-Est. Ce dimanche matin, les secours palestiniens assurent qu'un enfant a été tué par des tirs de l'armée israélienne. La guerre mobilise plus que jamais la communauté internationale, toujours en quête d'un cessez-le-feu.

Une nouvelle trêve conclue

L'Egypte a appelé dimanche en fin d'après-midi à un nouveau cessez-le-feu de 72 heures dans la bande de Gaza à partir de 21h01 GMT (23h01 heure française). Du côté palestinien, un responsable a fait état d'un «consensus simultané» des deux parties. Israël a accepté ce cessez-le-feu de 72 heures avec les Palestiniens proposé par l'Egypte dans la bande de Gaza, ont indiqué des responsables gouvernementaux israéliens.

Jusqu'ici, les deux parties, Israël et le Hamas, campaient sur leurs positions, exigeant plusieurs conditions pour un cessez-le-feu. Alors que l'Etat hébreu réclame la démilitarisation de la bande de Gaza, le Hamas exige la réouverture du point de passage de Rafah (sud) et la levée du blocus de l'enclave palestinienne.

A Sderot (sud), des Israéliens regardent les combats à quelques kilomètres de la bande de Gaza. (LP/YANN FOREIX)

Un Palestinien de 11 ans trouve la mort en Cisjordanie

Les circonstances de sa mort restent floues, mais les secours palestiniens assurent qu'il a été tué par des tirs de l'armée. Khalil Mohammad al-Anati, 11 ans, a été tué par un tir de l'armée israélienne en Cisjordanie, dans le camp de réfugiés ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le dimanche 10 aout 2014 à 22:13

    Les terroristes du Hamas ont violé les 8 cessez le feu précédents. Ils ne veulent pas la paix conformément à la charte du Hamas.