Israël - Gaza : reprise des négociations cette semaine au Caire

le
0
Israël - Gaza : reprise des négociations cette semaine au Caire
Israël - Gaza : reprise des négociations cette semaine au Caire

Un accord de cessez-le-feu avait fini le 26 août par conclure 50 jours de conflit meurtrier entre Israéliens et Palestiniens dans la bande de Gaza. Mais les tensions restent vives entre les deux peuples, en guerre depuis des décennies. Alors qu'il faut désormais tenter de transformer la trêve en véritable traité de paix, l'Egypte a fait savoir ce samedi que des négociations indirectes devaient reprendre mercredi au Caire. Du côté de l'Etat hébreu, on tente d'avancer ce rendez-vous à mardi compte tenu d'un calendrier religieux très chargé cette semaine.

Dans la matinée, un nouvel incident est toutefois venu assombrir la perspective de ces pourparlers. Un Palestinien a été tué et deux autres blessés par les forces égyptiennes alors qu'ils tentaient de pénétrer dans le pays via un tunnel creusé sous la frontière. Or la destruction de ces fameux tunnels,creusés par les islamistes du Hamas, était justement l'une des principales motivations de l'offensive israélienne dans l'enclave palestinienne. Par ailleurs, la semaine dernière, un obus tiré de la bande de Gaza s'était abattu sur l'Etat hébreu, le premier depuis le cessez-le-feu.

Mardi ou mercredi ?

Le rendez-vous au Caire, a priori prévu depuis l'accord sur le cessez-le-feu, devrait tout de même se tenir cette semaine. Il s'agira d'évoquer les sujets les plus sensibles laissés en suspens, notamment la construction d'un port, la rénovation de l'aéroport de l'enclave palestinienne et l'échange de prisonniers palestiniens contre les dépouilles de soldats israéliens. Confirmés mercredi par les Egyptiens et la délégation palestinienne, les pourparlers n'ont fait l'objet d'aucune déclaration du bureau du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. Mais selon la radio militaire et le site quotidien Haaretz, l'Egypte aurait accepté, à la demande d'Israël, d'avancer à mardi la reprise des négociations pour tenir compte d'un calendrier religieux chargé : la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant