Israël-Gaza : le président du Crif reçu par François Hollande

le
0
Israël-Gaza : le président du Crif reçu par François Hollande
Israël-Gaza : le président du Crif reçu par François Hollande

François Hollande s'entretiendra ce mardi après-midi avec le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Roger Cukierman, a annoncé l'Elysée. Alors que des incidents devant des synagogues parisiennes ont terni dimanche une marche pro-palestinienne, le président de la République a prévenu lors de la traditionnelle interview du 14 juillet lundi, qu'il n'y aurait «aucune tolérance face à tel ou tel débordement».  Et de souligner que «le conflit israélo-palestinien ne peut pas s'importer» en France.

Dimanche en fin d'après-midi, après une marche pro-palestinienne qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes dans le quartier de la Bastille, à Paris, certains manifestants se sont rendus à proximité de deux synagogues. Des CRS ont dû intervenir pour les repousser et mettre fin à un début d'échauffourée avec des membres de la communauté juive, notamment des membres de la Ligue de défense juive, devant la synagogue de la Roquette, dans le XIe arrondissement de Paris. 

Lundi, une réunion avait eu lieu au ministère de l'Intérieur avec des représentants de la communauté juive. «Des instructions ont déjà été données aux préfets leur demandant de redoubler de vigilance. Chaque fois que des risques avérés de troubles à l'ordre public ou d'affrontements seront signalés (...) je leur ai demandé d'interdire ces manifestations», avait déclaré Bernard Cazeneuve. 

Valls répond à l'opposition

Le Premier ministre Manuel Valls a estimé mardi à l'Assemblée que la meilleure réponse aux débordements devant des synagogues était «le rassemblement» après ces incidents. «Je souhaiterais que dans ces moments-là et face à des débordements tout à fait intolérables, il y ait de la part de la représentation nationale et de la part de tous les responsables politiques -- comme cela a été souvent le cas -- une capacité d'union et de rassemblement», a répondu Valls au député ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant