Israël - Gaza : Laurent Fabius hausse le ton

le
1
Israël - Gaza : Laurent Fabius hausse le ton
Israël - Gaza : Laurent Fabius hausse le ton

«Massacre». Le mot est lâché, ce lundi, par Laurent Fabius. Le ministre des Affaires étrangères français a élevé la voix, au 28ème jour de l'opération israélienne «Bordure protectrice», qui a provoqué la mort de plus 1800 Palestiniens dans la bande de Gaza et de 64 soldats israéliens. Le droit «total» d'Israël à la sécurité «ne justifie pas» le «massacre» de civils à Gaza, a lancé le chef de la diplomatie française. Selon lui, une «solution politique» entre Israël et les Palestiniens «devra être imposée» aux deux parties.

Un cessez-le-feu «doit être imposé»

«Combien de morts faudra-t-il encore pour que s'arrête ce qu'il faut bien appeler le carnage de Gaza ?», interpelle ce jour Laurent Fabius dans un communiqué. Rappelant la «tradition d'amitié entre Israël et la France», il souligne néanmoins le fait que le droit à la sécurité de l'Etat hébreu «ne justifie pas qu'on tue des enfants et qu'on massacre des civils».

Alors que plusieurs cessez-le-feu ont avorté ces dernières semaines entre le Hamas et Israël, Laurent Fabius, estime que la solution politique au conflit israélo-palestinien «devra être imposée par la communauté internationale, puisque les deux parties, malgré d'innombrables tentatives, se sont malheureusement montrées incapables d'en conclure la négociation». Il ajoute enfin que «le Hamas porte évidemment une responsabilité écrasante dans cet engrenage macabre qui sert surtout les extrémismes, mais celle-ci non plus ne justifie pas ce que le Secrétaire général des Nations unies a qualifié de crimes».

#Gaza Cessez-le-feu, imposition de la solution de 2 États, sécurité d'#Israël, il n'y a pas d'autre voie pic.twitter.com/bZBu22JS5k-- Laurent Fabius (@LaurentFabius) August 4, 2014

 Jusqu'ici, les autorités françaises avaient appelé à plusieurs reprises à une trêve dans la bande de Gaza, Laurent Fabius soulignant - le 13 juillet - qu'à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le lundi 4 aout 2014 à 14:54

    Un porte-voix serait plus adéquate, vue la puissance de la France, enfin, ce qu'il en reste.