Israël : flambée de vandalisme anti-chrétien avant la visite du Pape

le
0
Israël : flambée de vandalisme anti-chrétien avant la visite du Pape
Israël : flambée de vandalisme anti-chrétien avant la visite du Pape

L'Eglise catholique en Terre sainte a dénoncé en ce jour du Seigneur la récente vague d'actes de vandalisme antichrétiens et islamophobes, attribués à des juifs extrémistes, qui «empoisonnent l'atmosphère» à l'approche du pèlerinage historique du pape François en Terre Sainte.

«A ce jour, les actes de vandalisme incontrôlés empoisonnent l'atmosphère, l'atmosphère de coexistence et de coopération, tout spécialement à deux semaines de la visite du pape François», a déploré le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, lors d'une conférence de presse avant une grande procession mariale annuelle à Haïfa, ville du nord d'Israël où cohabitent pacifiquement chrétiens, juifs et arabes.

«Certes ces actes font l'objet de condamnations par les dirigeants israéliens mais il y a peu d'arrestations», a regretté Mgr Twal, la plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte, au moment où se multiplient les profanations de lieux de cultes chrétiens et musulmans.

Jerusalem church defaced with anti-Christian graf in latest hate crime attack http://t.co/nqJkmMnhvh pic.twitter.com/l7E0E6TcE2 @VilleEnGuerre? Pierre AGERON (@PierreAGERON) May 11, 2014

Si la police procède à des interpellations dans les milieux religieux nationalistes juifs, la récente vague d'agressions n'a donné lieu pour le moment à aucune poursuite ni inculpation, les suspects appréhendés étant souvent des mineurs rapidement relâchés.

Deux Israéliens, dont un colon étaient interrogés dimanche par la police, soupçonnés «d'être impliqués dans des activités criminelles» liées à des incidents «nationalistes», selon un porte-parole.

«Le gouvernement d'Israël doit s'inquiéter, parce que cela nuit à l'image de l'Etat d'Israël à l'étranger. C'est aussi une tache sur la démocratie dont se réclame Israël», a estimé le prélat catholique.

Selon les médias israéliens, la police et le Shin Beth, le service de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant