Israël expulse des dizaines de clandestins Africains

le
0
Une campagne d'arrestations lancée il y a une semaine tente de répondre aux inquiétudes de la population.

Dimanche soir, ce sont près de 150 Soudanais du Sud qui devaient prendre place à bord d'un vol charter qui les mènera de Tel-Aviv à Juba, la capitale du Soudan du Sud. Une première opération qui devrait se répéter toutes les semaines pendant environ un mois après qu'Israël ait initié une «campagne d'arrestations» contre des migrants africains entrés illégalement sur son territoire via sa frontière avec l'Égypte, située dans le désert du Sinaï (sud du pays). Au total, ce sont près de 4500 clandestins qui doivent être expulsés.

Officiellement, il s'agit d'expulsions volontaires. Tous les Soudanais du Sud recevront 1000 euros par adulte et 300 par enfant. Cependant, des expulsés ont peur de leur avenir: «Je n'ai pas de famille là-bas. Je ne sais ni où aller, ni quoi faire», a raconté à la radio militaire Justyna Wanis, en Israël depuis cinq ans. William Tall, fonctionnaire du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), a déclaré avoir reçu l'ass

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant