Israël et le Hamas s'accordent sur un cessez-le-feu de 72 heures

le
11
Israël et le Hamas s'accordent sur un cessez-le-feu de 72 heures
Israël et le Hamas s'accordent sur un cessez-le-feu de 72 heures

La  trêve aura finalement lieu. Ce jeudi, alors que l'armée israélienne avait encore intensifié son offensive dans la bande de Gaza, Israël et le Hamas se sont finalement accordés dans la soirée sur un «long» cessez-le-feu de 72 heures. Les hostilités devraient cesser ce vendredi matin à 08h00 locales (07h00 heure française). Parallèlement, des discussions commenceraient entre Israéliens et Palestiniens au Caire, en Egypte.

A Gaza, un porte-parole du Hamas a annoncé dans la foulée qu'il acceptait cette trêve annoncée par le secrétaire d'Etat américain John Kerry en déplacement à New Delhi en Inde. «Les civils à Gaza recevront l'aide humanitaire dont ils ont un besoin urgent et auront l'occasion de poursuivre des activités vitales, comme par exemple d'enterrer leurs morts, s'occuper des blessés et se réapprovisionner en denrées alimentaires», a déclaré le responsable américain, alors qu'au 24e jour de cette guerre dévastatrice, le bilan s'élève à 1 437 tués à Gaza, selon les services de secours. La grande majorité sont des civils.

Côté israélien, aucune confirmation concernant un accord sur cette trêve n'a été rendue publique. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a toutefois précisé qu'Israël poursuivra ses opérations «défensives» contre les tunnels creusés par le Hamas pendant ce cessez-le-feu. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait d'ailleurs prévenu plus tôt dans la journée que l'armée «finirait le travail» contre les roquettes et les tunnels du Hamas dans la bande de Gaza. 

>> Retrouvez les événements de ce jeudi :

00h58. L'Egypte invite des délégations israélienne et palestinienne pour des négociations.

00h45. Des négociateurs palestiniens vendredi au Caire. Sous couvert d'anonymat, un responsable palestinien à Gaza a indiqué lui aussi qu'une délégation de négociateurs palestiniens se rendrait vendredi matin après le début du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • q2lamrd le vendredi 1 aout 2014 à 01:45

    A la décharge de J Kerry : http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/john-kerry-a-propos-de-gaza-c-est-de-la-folie-de-rester-ici-a-ne-rien-8454996.html

  • q2lamrd le vendredi 1 aout 2014 à 01:27

    Cela étant lorsque l'on crée des martyrs on récoltent des terroristes, ce qui ne justifie pas plus les actes de ceux-ci, même s'ils n'ont sans doute plus beaucoup d'autres moyens pour faire valoir leurs revendications, encore moins le fait qu'ils prennent leurs propres populations en otages. Reste les questions ouvertes : qui les finance, qui les fournit, qui finance le Califat du Levant, etc. Comprendre = chercher tjrs les "flux financiers" ... J.Kerry aurait-il la réponse ?

  • q2lamrd le vendredi 1 aout 2014 à 01:19

    Evoquer une unique résolution de l'ONU de 1948, pour justifier le reste, en omettant de dire que cet état qui ne doit son existence qu'à cette déclaration n'a jamais accepté de respecter les 19 autres résolutions du même organisme à son égard par la suite, c'est vraiment une leçon "d'histoire révisée" .... LOL

  • 35924358 le jeudi 31 juil 2014 à 23:42

    Le Hamas refuse toute trêve et n'a respecté aucun des 5 cessez-le feu. Il préfère continuer à lancer aveuglément des missiles sur les civils d'Israel en se protégeant derrière des boucliers humains. Quant aux 16.000 nouveaux réservistes, l'article omet de préciser que 16.000 soldats vont revenir dans la vie civile. Il s'agit d'un simple remplacement de soldats.

  • 35924358 le jeudi 31 juil 2014 à 23:40

    Dés sa constitution, de nombreux pays arabes ont déclaré la guerre à l'Etat d'Israel qui a remporté toutes les guerres depuis. L'occupation de la Judée Samarie par le régime hachémite de Transjordanie n'a posé aucun problème aux palestiniens. Les Juifs ne pouvaient accéder au Mur des Lamentations quand une partie de Jérusalem était occupée par les jordaniens. Depuis, tout le monde peut y accéder librement, mais les non musulmans ne peuvent visiter la mosquée construite sur les restes du Temple.

  • housssss le jeudi 31 juil 2014 à 22:10

    La déclaration d'indépendance de l'État d'Israël a eu lieu le 14 mai 1948, dernier jour du mandat britannique sur la Palestine. La déclaration fait suite au Plan de partage de la Palestine voté à l'ONU le 29 novembre 1947. Et voila qu'avec ce conflit dû au terrorisme du hamas les anti sionistes (et je suis soft) la ramènent avec leurs couplets haineux.

  • dance4me le jeudi 31 juil 2014 à 20:34

    M6697655 c'est le mec qui veut absolument vous faire avaler que la Palestine revient de droit aux Juifs parce qu'ils vivaient là à un instant T "il y a longtemps". Mais on peut remonter loin comme ça vous savez?

  • housssss le jeudi 31 juil 2014 à 19:13

    Vous avez remarqué qu'ils comptent les palestiniens tués en omettant le nombre de terroristes lanceurs de roquettes et attaquants via les tunnels tués. Comme si la presse était négationniste du terrorisme du hamas. i24 est plus complet.

  • M6697655 le jeudi 31 juil 2014 à 17:32

    le titre est grotesque si ce n'était pas aussi dramatique : c'est le seul conflit sur la terre où on tient une comptabilité au jour le jour du nombre de morts, blessés, construction de maisons en territoires disputés, démolition de maison à gaza, de chaussettes perdues et de string façon burqua!! alors qu'ailleurs ça tue et ça meurt 10 fois, 20 fois plus mais là les journaleux ne savent plus compter; c'est balo hein ;))

  • Berg690 le jeudi 31 juil 2014 à 13:49

    Ou pas!