«Israël est solide comme un arbre»

le
0
Le premier ministre israëlien, Benyamin Nétanyahou, a dressé mardi un bilan sans ombres des trois premières années de pouvoir de son mandat

Benyamin Nétanyahou est un homme satisfait. Dans une conférence de presse tenue mardi pour ­marquer la fin de sa troisième année au pouvoir, le premier ministre israélien arborait un sourire confiant et sûr de lui. «Nous commençons une quatrième année, ce qui n'est pas fréquent, a-t-il dit. Les gouvernements tiennent rarement aussi longtemps, et ce n'est pas un mince succès.»

Depuis le début des années 1980, aucun cabinet israélien n'a en effet terminé les quatre ans d'une législature sans procéder à des élections anticipées ou être contraint à la démission. Nétanyahou lui-même avait vu son premier mandat de premier ministre écourté par le délitement de sa coalition, et avait dû démissionner en 1999 au bout de trois ans au pouvoir. Tombé au nadir de sa popularité au début des années 2000, longtemps éclipsé à droite par la figure écrasante d'Ariel Sharon, Nétanyahou a opéré depuis son retour aux affaires un rétablissement spectaculaire. Sa co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant