Israël critique les propos du candidat républicain Huckabee

le
0

JERUSALEM, 28 juillet (Reuters) - Les propos du candidat républicain Mike Huckabee, qui a affirmé ce week-end qu'avec l'accord conclu avec l'Iran sur son programme nucléaire, Obama emmenait les Israéliens "aux portes des fours", allusion transparente aux fours crématoires des camps d'extermination du régime nazi, ont été mal accueillis en Israël. Sur son compte Facebook, le ministre des Transports Yisrael Katz déplore l'analogie effectuée par le candidat à l'investiture du Parti républicain pour l'élection présidentielle de 2016. "Cher M. Huckabee, personne ne conduit plus les Juifs vers les fours", écrit ce membre du Likoud, le parti conservateur du Premier ministre Benjamin Netanyahu. "C'est pour cete raison que nous avons créé l'Etat d'Israël et les Forces de défense israéliennes et si nécessaire, nous saurons comment nous défendre par nous-mêmes." Même s'il reconnaît dans une interview à l'émission "Capital Download" d'USA Today de "très sérieux désaccords" sur l'Iran entre son gouvernement et l'administration Obama, l'ambassadeur d'Israël à Washington Ron Dermer juge quant à lui "déplacés" les propos du gouverneur de l'Arkansas. En marge de sa tournée africaine, Barack Obama a accusé lundi Mike Huckabee et le milliardaire Donald Trump, autre candidat à l'investiture républicaine, de nuire au débat politique par leurs déclarations "outrancières". ID:nL5N10741G Dans une réponse écrite, reprenant les mots employés par le président américain, Mike Huckabee trouve "ridicule et triste" que Barack Obama "n'ait pas pris au sérieux les menaces répétées de l'Iran" contre Israël. (Jeffrey Heller; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant