Israël craint des violences en Palestine

le
0
Tsahal se mobilise avant le vote, en septembre à l'ONU, sur la reconnaissance d'un État en Cisjordanie et à Gaza.

Les militaires israéliens peaufinent leurs plans de bataille pour septembre. Des ordres de mobilisation de réservistes sont fin prêts et les achats d'équipements antiémeute se multiplient à l'approche de cette échéance. C'est en effet le mois prochain que les Palestiniens comptent demander la reconnaissance internationale d'un État indépendant et son intégration au sein de l'ONU. Pour appuyer leur demande, des marches de soutien sont prévues en Cisjordanie, a Jérusalem-Est et, sans doute, aux frontières avec le Liban et la Syrie.

Sur le papier, ces manifestations sont censées être pacifiques. Le général Benny Gantz, le chef d'état-major israélien, veut toutefois éviter d'être pris par surprise. Selon un des scénarios envisagés, des milliers de Palestiniens pourraient tenter de forcer les barrages routiers établis par l'armée pour pénétrer dans une des colonies israéliennes de Cisjordanie. «Il y a risque de confrontation», a affirmé récemment le génér

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant