Israël autorise l'Égypte à remilitariser le Sinaï

le
0
Pour lutter contre les tribus bédouines et les infiltrations d'islamistes palestiniens, le traité de paix de 1979 pourrait être amendé.

Pour préserver le traité de paix conclu en 1979 avec l'Égypte, Israël est prêt à bien des sacrifices. Ehoud Barak, le ministre de la Défense, a ainsi affirmé à l'hebdomadaire britannique The Economist qu'il était prêt à accepter le déploiement de soldats égyptiens, équipés d'hélicoptères et de véhicules blindés, dans la péninsule du Sinaï, bien que cette région tampon soit censée être démilitarisée aux termes du traité. Les Israéliens espèrent ainsi amadouer les militaires égyptiens, au pouvoir depuis la chute d'Hosni Moubarak au début de l'année.

Ces renforts doivent permettre à l'Égypte de ramener l'ordre face à des tribus de Bédouins hostiles au pouvoir, mais aussi face à une inquiétante concentration d'islamistes, notamment palestiniens. «Personne ne veut que le Sinaï devienne une base pour les terroristes qui menaceraient l'Égypte, Israël, mais aussi la Jordanie et l'Arabie saoudite», souligne Ron Ben-Yishaï, commentateur militaire.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant