Israël affirme avoir démantelé une cellule d'Al-Qaïda à Jérusalem

le
0
Israël affirme avoir démantelé une cellule d'Al-Qaïda à Jérusalem
Israël affirme avoir démantelé une cellule d'Al-Qaïda à Jérusalem

Les autorités israéliennes ont arrêté trois membres d'une cellule terroriste opérant au nom d'Al-Qaïda. D'après le journal Haaretz, qui cite des responsables du service de renseignements Shin Bet, il s'agirait de trois Palestiniens, dont deux résidents de Jérusalem-Est, le quartier arabe, munis de cartes d'identité israélienne, soupçonnés de mener des attaques terroristes en Israël.

Ils auraient prévu de commettre des attentats suicides à l'International Convention Center de Jérusalem et contre l'ambassade américaine, à Tel Aviv, selon le journal. Le porte-parole du Premier ministre, Benjamin Netanyahu, confirme que «le Shin Bet a arrêté une cellule terroriste originaire de Jérusalem-Est qui planifiait notamment un attentat à la bombe contre l'ambassade des Etats-Unis». C'est la première fois que les autorités israéliennes évoquent des terroristes appartenant à Al-Qaïda dans le pays.

Recrutés via internet par un responsable présumé d'Al-Qaïda

Dans un communiqué, le Shin Beth a identifié les trois suspects comme Iyad Abou Sara, né en 1990, et Ruben Abou Nijma, né en 1983, arrêtés le 25 décembre à Jérusalem-Est occupé et annexé, et Alaa Anas, né en 1992, de la région de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée, arrêté le 7 janvier. Ils ont été recrutés via internet par un responsable présumé d'Al-Qaïda dans la bande de Gaza, Oraïb al-Cham, son nom de guerre, selon le Shin Beth, dont le communiqué est assorti d'une photo d'Ayman al-Zawahiri, le dirigeant d'Al-Qaïda, qui aurait supervisé son agent dans l'enclave palestinienne.

Selon les services israéliens, Iyad Abou Sara préparait un attentat contre un autobus israélien sur la route reliant Jérusalem à la colonie de Maalé Adoumim, en Cisjordanie. La cellule aurait eu pour mission notamment d'aider des «terroristes étrangers qui devaient arriver en Israël avec de faux passeports russes» pour commettre des attentats suicide dans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant