Israël accepte l'exploitation du gaz de Gaza

le
0

(Commodesk) Dans le cadre de mesures de soutien au développement de l'économie palestinienne, Israël serait disposé à négocier sur l'exploitation des champs gaziers Gaza Marine 1 et 2, situés dans les eaux territoriales palestiniennes.

Le gisement gazier de 300 milliards de m3 a été découvert en 2000 par l'explorateur britannique BG, concessionnaire pendant 25 ans des eaux au large de Gaza. Le gaz n'a pas pu être exploité depuis en raison de blocages politiques.

Le cabinet Olmert avait décidé en 2007 d'importer 1,6 milliard de m3 de gaz palestinien pendant 15 ans au prix négocié de 3,5 euros par MBTU (0,59 euro par baril). Le gaz devait transiter vers Ashdod (en Israël) par le gazoduc marin relié au champ de Mari B à la bordure des eaux gazaouies (à faible distance de Gaza Marine 1 & 2). L'accord n'a pas été appliqué.

S'il était mis en œuvre, il rapporterait à l'Autorité palestinienne 77,5 millions d'euros par an.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant