Israël accentue la pression sur le Hamas

le
0
Une roquette palestinienne s'est abattue vendredi près d'une colonie voisine de Jérusalem.

Après Tel-Aviv la veille, Jérusalem a connu vendredi un moment de stupeur. Une heure avant le début du shabbat, une sirène avertissant de la chute imminente d'une roquette a retenti pour la première fois dans la Ville sainte, provoquant un moment de panique. En fait, l'engin a explosé dans un champ situé à quelques kilomètres au sud de Jérusalem, en Cisjordanie, près du groupe de colonies israéliennes de Gush Eztion. Peu auparavant, Tel-Aviv, la capitale économique, avait été visée pour la deuxième fois en 24 heures.

En quelques secondes, Jérusalem et Tel-Aviv, qui semblaient vivre à des années-lumière de la guerre qui fait rage au sud d'Israël et dans la bande de Gaza, se sont soudain retrouvées sur le front. Pour de nombreux Israéliens, cette expérience a rappelé les souvenirs amers de la guerre du Golfe de 1991, lorsque l'Irak de Saddam Hussein avait tiré 39 mis...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant