Israël a espionné John Kerry l'an dernier, rapporte Der Spiegel

le
0

BERLIN, 3 août (Reuters) - Le magazine allemand Der Spiegel a rapporté dimanche qu'Israël et au moins un autre service de renseignement avaient écouté les appels passés par le secrétaire d'État américain John Kerry sur un téléphone à la ligne non sécurisée l'an dernier. Le haut responsable américain menait alors des discussions presque quotidiennes pour un processus de paix avec divers dirigeants du Proche-Orient. Le magazine cite "diverses sources dans les cercles du renseignement" qui rapportent que, bien que John Kerry dispose d'une ligne sécurisée dans sa maison de Georgetown, il utilisait parfois pour passer de rapides appels durant ses voyages un téléphone ordinaire placé sous écoute. "Un nombre important de ces conversations, qui se sont déroulées via satellite, ont été écoutées par au moins deux agences de renseignement, dont les Israéliens", peut-on lire dans l'hebdomadaire. "Il est probable que les Russes et les Chinois aient également écouté." Israël savait donc précisément ce qui se disait avec l'autre partie, selon le journal allemand. John Kerry était au courant du risque, peut-on lire, mais il voulait des résultats et ses conversations personnelles étaient plus importantes pour lui que les avertissements de ses conseillers en sécurité. Israël et le Département d'État à Washington n'ont pas souhaité faire de commentaire, précise le Spiegel. (Erik Kirschbaum; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant