Isolation : la solution pour que votre argent ne s'envole plus par les fenêtres

le
0

EN IMAGES - Utilisée par les professionnels et certains particuliers, la caméra thermique permet de repérer les endroits par lesquels la chaleur s'échappe dans un bâtiment. Un vrai plus avant de lancer une rénovation thermique.

Pour consommer moins d'énergie et limiter sa facture, rien de tel qu'une isolation efficace. Le problème, c'est que les travaux de rénovation thermique peuvent s'avérer coûteux et que l'on a souvent l'impression de travailler «à l'aveugle». Ce n'est pourtant plus vrai depuis la démocratisation des caméras thermiques.

Ces petits appareils enregistrent le rayonnement infrarouge et le convertissent en image visible, permettant ainsi la lecture des valeurs de température. La couleur de chaque pixel de l'image correspond donc à une température. Une technologie efficace et tout en douceur permettant d'avoir une idée précise de la performance énergétique d'un bâtiment ou d'un logement. Une information précieuse avant de se lancer des travaux d'économie d'énergie.

Bénéficier du crédit d'impôt pour la transition énergétique

Spécialiste de l'isolation thermique, le groupe Afih (agence française pour l'isolation de l'habitat) s'enorgueillit d'être l'une des rares entreprises en France à utiliser systématiquement la caméra thermique en amont de tous travaux. Comme le prouvent les photos et les diagnostics fournis par la société, ces documents fournissent des pistes intéressantes (voir ci-dessous). Quant à ceux qui ne souhaitent pas avoir affaire à un professionnels pour dresser ce premier bilan, ils pourront toujours envisager de louer une caméra, une solution moins coûteuse que l'achat dépassant souvent largement les 1000 euros.

Ce diagnostic peut s'avérer bien utile avant de démarrer des travaux bénéficiant du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE). Le dispositif remplaçant le crédit d'impôt développement durable (CIDD) n'est pas soumis à un revenu fiscal de référence ou à un «bouquet d'opérations» et permet de bénéficier de 30% d'abattement fiscal sur les travaux de rénovation énergétique engagés avant le 31 décembre 2015. Pour rappel, au-delà de la limite de 8000 ¤ pour une personne seule et de 16.000 ¤ pour un couple, une condition est requise: faire appel à des professionnels bénéficiant du label RGE (Reconnu garant de l'environnement).

Ce que la caméra thermique nous apprend (glisser la souris sur les «?») et les recommandations à en tirer (triangles rouges)

Diagnostic n°2

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant