Islande : nouvelle éruption du Bardarbunga, trafic aérien suspendu

le
0
Islande : nouvelle éruption du Bardarbunga, trafic aérien suspendu
Islande : nouvelle éruption du Bardarbunga, trafic aérien suspendu

Une interdiction de trafic a de nouveau été émise dimanche au dessus du Bardarbunga, après une nouvelle éruption de ce volcan sous-glaciaire qui montre de très forts signes d'instabilité depuis plusieurs semaines. L'Institut météorologique islandais, chargé de la surveillance de l'activité volcanique, a élevé à «rouge»; soit le maximum, le niveau d'alerte pour l'aviation au-dessus du volcan, après l'éruption survenue peu avant 6 heures (8 heures en France), dans la même zone qu'une précédente éruption vendredi.

Le trafic aérien au-dessus du volcan Bardarbunga a donc été partiellement interdit au-dessus du volcan. L'alerte comporte une interdiction de tous les vols en dessous de 1,8 kilomètres dans un rayon de 10 milles nautiques (18,5 km) autour du volcan. La protection civile islandaise a indiqué dans un communiqué qu'une tempête de sable dans la région du Bardarbunga avait contraint les scientifiques surveillant le volcan à quitter la zone.

C'est la troisième fois en une semaine que l'Islande émet une alerte rouge en raison des activités sismiques près de Bardarbunga. Vendredi, le trafic aérien avait été interdit momentanément, puis de nouveau autorisé à la suite d'une éruption enregistrée dans la nuit, ravivant le souvenir du chaos dans les aéroports européens en 2010. Le Bardarbunga, immense volcan situé sous le plus grand glacier du pays, qui s'élève à quelque 2.000 m, est en effet considéré comme assez dangereux pour menacer, une fois en éruption, le trafic aérien dans le nord de l'Europe et l'Atlantique-Nord, comme l'Eyjafjallajökull il y a quatre ans.

INTERACTIF. Les éruptions depuis un siècle

Leparisien.fr a créé une carte montrant les 282 événements volcaniques majeurs qui se sont produits dans le monde entre 1914 et 2014, selon le recensement du National Geophysical Data Center, un organe gouvernemental américain. Il suffit de déplacer le curseur en bas de la carte pour faire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant