Islam : «La société française a intérêt à pacifier les choses»

le
1
INTERVIEW - Près de trois Français sur quatre estiment que l'islam n'est pas compatible avec les valeurs républicaines, selon un sondage Ipsos réalisé pour Le Monde . Un anthropologue décrypte ces chiffres.

Youssef Seddik est philosophe et anthropologue de l'islam. Il est l'auteur de Nous n'avons jamais lu le Coran, éditions de l'Aube (2006) et Le Grand Malentendu, le Coran face à l'Occident, éditions de l'Aube (2010).

LE FIGARO - Quelle réaction vous inspire ce nouveau sondage sur le rejet de l'islam par une majorité de Français?

Youssef SEDDIK - Je pense que les Français ont raison de penser cela. Comment pourrait-il en être autrement puisqu'ils sont travaillés au corps par des siècles de fantasmes, par des faussaires qui maintiennent cette tension depuis le Moyen Âge? L'islam fait peur, l'islam contient en lui un germe agressif, l'islam est intolérant, c'est un fonds de commerce que l'Histoire...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le vendredi 25 jan 2013 à 21:05

    Nul n'a besoin de lire le Coran. Il suffit d'observer le comportement de ce qui y adhèrent.