Islam de France : l'UOIF clame son amour du «prophète» et de la «République»

le
10
Islam de France : l'UOIF clame son amour du «prophète» et de la «République»
Islam de France : l'UOIF clame son amour du «prophète» et de la «République»

www.leparisien.fr/faits-divers/montelimar-quatre-lyceens-avaient-projete-d-attaquer-une-mosquee-03-04-2015-4663609.phpLes représentants de l'islam de France et les fidèles musulmans se sont retrouvés tout au long du week-end au congrès annuel du Bourget (Seine-Saint-Denis), organisé par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), le plus grand rassemblement musulman du monde occidental. Ils ont tenu à condamner, une nouvelle fois, les attentats du mois de janvier tout en réclamant du «respect». 

«Nous dénonçons le terrorisme, nous dénonçons la barbarie en tant que citoyens musulmans», a déclaré Amar Lasfar, le président de l'UOIF. Souvent considérée comme le reflet français des Frères musulmans, l'UOIF multiplie les gages de citoyenneté depuis les attentats. Il y a quelques mois,l'UOIF avait signifié sa «consternation et sa stupeur» d'avoir été inscrite sur une liste d'organisations terroristes établie par les Emirats Arabes Unis. Quant à Manuel Valls lui même, il s'était opposé aux Frères musulmans, expliquant vouloir combattre le «discours» de cette organisation issue d'un islam conservateur. 

«Nous sommes loyaux vis à vis de notre pays qui est la France. Nous aimons Dieu, nous aimons notre prophète, mais nous aimons aussi la République française», a insisté Amar Lasfar. «Les musulmans sont souvent accusés d'avoir insuffisamment dénoncé la violence et le terrorisme, comme s'ils en étaient directement les responsables, et c'est faux», a surenchéri Dalil Boubakeur, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) et recteur de la Mosquée de Paris, une autre tendance de l'islam de France.

167 actes antimusulmans en janvier

Le président de l'UOIF a ensuite dénoncé, à l'unisson de nombreux musulmans, «les amalgames» et une «forme de culpabilisation» qui obligerait les fidèles à se justifier, «comme si la violence et le terrorisme abject avaient quelque chose à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danielk6 le lundi 6 avr 2015 à 18:30

    merci le censeur! ça étouffe.

  • abertoni le lundi 6 avr 2015 à 14:27

    depuis hier 3 articles faisant eloge de cette religion ....basta

  • frk987 le lundi 6 avr 2015 à 10:35

    Une religion, c'est une culture ancestrale adaptée à des zones géographiques données, les conversions c'est de la foutaise. Ne pas boire d'alcool dans des pays à 40 degré de température, c'est plein de bon sens idem pour le porc pour éviter des maladies, sous nos climats c'est de la co...nerie !!!!

  • frk987 le lundi 6 avr 2015 à 10:33

    Ah la censure est passée par là : donc j'avais dit que le prosélytisme est une aberration, chose confirmée par la Dalaï-Lama, homme de grande culture pour lequel j'ai le plus grand respect, que l'Islam s'en inspire !!!!!

  • bordo le lundi 6 avr 2015 à 09:26

    Nous ne sommes pour eux que des infidèles, des koufars. Lisez le Coran. Nous ne devons être fréquentés que pour être convertis.

  • frk987 le lundi 6 avr 2015 à 08:38

    Il ne manque qu'un seul mot dans le titre : "Islam de France : l'UOIF clame son amour du «prophète» et de la «République» ISLAMIQUE !!!! mis à part ce détail....................

  • NYORKER le dimanche 5 avr 2015 à 20:51

    Après un benchmarking , c'est quand même les églises et cathédrales les plus jolies d'un point de vue architecture. Sinaguogues et mosquées , c'est d'un triste , pas de lumière , non vraiment aucun goût .

  • kurki le dimanche 5 avr 2015 à 20:46

    Quel amalgame !

  • kurki le dimanche 5 avr 2015 à 20:37

    Poudre aux yeux !

  • LeRaleur le dimanche 5 avr 2015 à 20:28

    Prophète et République sont Incompatibles et Antagonistes. Encore combien de temps pourront-ils faire le grand écart.