"Islam de France" : comment réformer ?

le
4

Manuel Valls est allé à Strasbourg défendre un "Islam de France" aux côtés de la ministre de lâ¤(TM)Éducation, Najat Vallaud Belkacem et du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Le Premier Ministre français milite pour une formation des Imams et souhaite faire reculer le réflexe qui consiste à solliciter des pays étrangers pour le financement des mosquées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9931937 le jeudi 5 mar 2015 à 00:29

    Les extrémistes de tous bords ne sont jamais bon pour la tranquillité de notre pays beau pays. Être pragmatique et ne pas céder à la facilité sera une manière de lutter et d'étouffer certains discours de haine ou de phrases propagés sans réflexion ou connaissance sur internet dans les forums par des personnes irresponsables cachées derrière leurs écrans. C'est une solution de facilité poussée par la lâcheté de leurs pensées qui n'est jamais exprimées au grand jour par peur d'être poursuivi.

  • wljs le mardi 3 mar 2015 à 22:37

    Il appartient au pouvoir de la république de donner ses lois à la société; et aux religions de s'arranger pour s'y conformer. A elles de s'organiser pour cela. pas à l'Etat de lefaire.

  • abertoni le mardi 3 mar 2015 à 21:49

    La réponse à cette question sera faite par les français de souche dans l'isoloir

  • mcarre1 le mardi 3 mar 2015 à 21:33

    Nos dirigeants de gauche, par nature anti-cléricaux, se rendent-ils compte qu'ils facilitent le foisonnement d'une secte aux superstitions moyenâgeuses? Et ils se prétendent "de progrès"! Un comble.