Isigny s'allie à un chinois dans les laits en poudre

le
0
La coopérative normande accélère ses investissements pour répondre aux besoins croissants des pays émergents.

À Isigny Sainte-Mère, l'appétit des bébés chinois pour le lait en poudre «made in France» est une bénédiction. À tel point que la coopérative normande a dû faire construire une nouvelle usine. Les premiers coups de pioche ont été donnés mercredi. En 2015, environ 15 millions de boîtes de lait en poudre quitteront le port du Havre en direction de Shanghaï pour être vendues sur l'ensemble du territoire, dans les «baby shops» comme dans les pharmacies et supermarchés.

Alliée depuis deux ans à l'entreprise chinoise Biostime, n° 7 du secteur, cotée à Hongkong, la coopérative normande - qui réalise 250 millions d'euros de chiffre d'affaires (50 % en poudre de lait, 50 % en beurre, crème et fromage) - accélère ainsi son développement. «Nous voulons être en mesure de répondre aux besoins croissants du marché chinois», explique D...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant