ISF : l'impôt le plus bête du monde ? (VIDEO)

le
11

Emmanuel Macron le trouve ringard, une bonne partie de la droite veut le supprimer… Quelle est encore sa justification, et dans quelle mesure cet ISF est-il un boulet pour l'économie française ? L'analyse de Julie de la Brosse, de l'Express, et de Benjamin Masse-Stamberger, journaliste-essayiste. Ils viennent de publier "Le pouvoir et l'argent" aux éditions Presses de la Cité. Ecorama du 21 avril présenté par Vincent Touraine, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rdesboi1 il y a 7 mois

    Fatigué par l'ISF et la multitudes d’impôts, j'ai stoppé cette hémorragie à la retraite,j'ai vendu mes parts et je vis désormais au Portugal. 10 ans de non imposition, la mer le soleil, je pense que tous ceux qui dépassent les 1.3 millions d'euros ne peuvent rester en France, ils doivent fuir, j'étais un gros contribuable, et je veux juste profiter de mon argent honnêtement acquis à l'inverse de beaucoup trop de politiciens éclaboussés par les scandales

  • heimdal il y a 7 mois

    Je hais les riches ,qu'il a dit .

  • loto77 il y a 7 mois

    Cet impôt a été supprimè déjà 2 fois , sous Chirac puis Sarkozy ... Avons nous vu une amélioration de quoi que ce soit ? La seule chose qui a progressé est le déficit public ... pour les emplois crées , montrez les SVP ...ce sera vite fait , il n'y en a pas .Au moment oû les ultra riches cumulent la richesse mondiale , il faudrait en mettre partout des ISF , surtout dans les paradis fiscaux ....

  • c.chant3 il y a 8 mois

    Cet impôt n'a aucun sens : il fait fuir certaines forces vives du pays, créé des bulles spéculatives sur les biens exonérés (œuvres d'art, voitures de collection...) pousse des agriculteurs avec des fermes de tailles moyennes à ne pas prendre leur retraite pour bénéficier de l'exonération de l'outil de travail afin de ne pas payer un impôt pour lequel ils n'ont pas les liquidités, effraye certains investisseurs qui préfèrent s'installer autre part (et nous prive de leur rentrées fiscales)

  • kelbelom il y a 8 mois

    Denisma, hormis l'envie et la jalousie, deux sentiments très français, pensez bien que l'impôt tue l'impôt. En plus de faire fuir les imposables, qui du coup ne paient plus, ces même imposables, au fort pouvoir d'achat, ne payent plus non de TVA sur leur consommation - importante puisqu'ils sont riches. Nous pourrions dire, le plus bêtes pour les pauvres ... c'est qu'ils sont bêtes. Sans plus.

  • Garasixt il y a 8 mois

    On est pas obligé d'être riche, laissez la place aux autres si vous ne ne voulez pas payer l'ISF.

  • M6784830 il y a 8 mois

    Oui, pour ce qui n'ont pas beaucoup d'argent, mais il faut aussi penser que c'est le bénéfice du travail, et aussi l'héritage des familles qui ont su économiser leur profit, ou qui ont sû investir intelligement, je n'a ipas beaucoup d'argent, mais je n'ai jamais jalousé personne, à chacun de prouver ses capacités.

  • denisma5 il y a 8 mois

    le plus bête pour les plus riches et le plus intelligent pour les plus pauvres non,???

  • lilian92 il y a 8 mois

    L'ISF et l'impôt sur les successions sont inadmissibles et n'existe pas ailleurs.Il ne faut pas s'étonner que les grandes fortunes partent !

  • abertoni il y a 8 mois

    Le pire impôt pour un retraité disposant d'un ou 2 biens immobiliers mais retraite modeste.il paye d'avantage que lors de son activité puisque dans sa déclaration ISF il ne déduit pratiquement plus de versements d'impôt IR. Son ISF est donc majoré par rapport à l'époque ou il était en activité avec la moitié de revenus en moins.impot injuste et rétrograde ,vu que ses biens immobiliers seront matraqués pour sa succession