ISF : évaluez votre portefeuille avec la cote du Revenu

le , mis à jour le
0
Déclaration ISF. (© DR)
Déclaration ISF. (© DR)

Pour l’évaluation d’un portefeuille de valeurs mobilières cotées, nul besoin de se transformer en analyste financier : les titres doivent être déclarés en se référant au dernier cours de Bourse connu au 31 décembre 2014. Néanmoins, si l’option est plus avantageuse, le fisc vous autorise à prendre la moyenne des trente derniers cours de l’année.

Cette alternative s’applique aux valeurs admises sur un marché réglementé. Elle peut se révéler judicieuse si les cours de vos titres se sont envolés en toute fin d’année.

On entend par trente derniers cours le dernier cours de chacune des trente dernières séances. Bien entendu, si le titre n’a pas été coté durant plusieurs séances, «la moyenne est celle des cotations effectivement intervenues pendant cette période (trente dernières séances)», précise l’administration. Et si le titre n’a fait l’objet d’aucune cotation, l’option n’est pas possible. Dans ce cas, «seule l’évaluation d’après le dernier cours connu au jour du fait générateur est admise ».
Conseil : pour chaque ligne de titre, l’une ou l’autre des méthodes d’évaluation (cours au 31 décembre ou moyenne des trente derniers cours) peut être utilisée.

La cote ISF du Revenu

Rentrez le nom ou le code Isin de la valeur

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant