ISF : c'est l'heure de déclarer

le
0
Évaluez vos biens au plus juste avant de remplir votre formulaire d'ISF.
Évaluez vos biens au plus juste avant de remplir votre formulaire d'ISF.

Si votre patrimoine taxable atteignait 1,3 million d'euros le 1er janvier dernier, vous êtes redevable de l'impôt de solidarité sur la fortune pour la partie qui excède 800 000 euros. Les taux allant de 0,5 à 1,5 %, la note pourra être symbolique si vous êtes juste au-dessus de ce seuil, mais carrément indigeste pour les plus gros patrimoines.

Pour le déclarer, deux solutions : si vos biens taxables sont compris entre 1,3 et 2,57 millions d'euros, il suffit d'ajouter le montant de votre patrimoine à votre déclaration des revenus 2013, en précisant le net (dettes déduites) et brut (avant dettes). Cette déclaration doit être retournée le 20 mai au plus tard, ou dans les semaines suivantes si vous habitez dans certaines zones ou si vous effectuez votre déclaration par Internet. Vous n'avez pas de détails à fournir, mais conservez précieusement tous les éléments ayant servi à votre calcul pour pouvoir vous justifier en cas de contrôle. Vous n'avez pas à calculer vous-même l'impôt : l'administration s'en chargera et vous adressera un avis spécifique. Vous aurez jusqu'au 15 septembre pour payer. Évidemment, mieux vaut vous livrer à l'avance à un calcul de l'impôt dû pour ne pas être pris au dépourvu au moment de régler l'addition...

Calculez au plus juste

Si votre patrimoine est supérieur à 2,57 millions, c'est une déclaration spécifique (formulaire n° 2725) que vous devrez remplir, où figurera le détail de l'ensemble de vos...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant