Isère : Yassin Salhi plaide le "coup médiatique maquillé en acte terroriste"

le
2
L'usine Air Products dans l'Isère, ciblée par un attentat qui a fait un mort vendredi matin.
L'usine Air Products dans l'Isère, ciblée par un attentat qui a fait un mort vendredi matin.

Selon les informations de Sophie Neumayer de iTélé, Yassin Salhi a indiqué, lors de ses aveux ce dimanche, aux forces de l'ordre avoir voulu se suicider, et "réaliser un coup médiatique maquillé en acte terroriste". Le père de famille a invoqué - source de son mal-être - des "tensions avec son épouse et son employeur". Ce dernier, Hervé Cornara, a été retrouvé décapité vendredi dans les locaux de l'usine Air Products de Saint-Quentin-Favilliers, qu'il a ensuite tenté de faire exploser.

Un employé de la société de la victime a rapporté à la chaîne d'information qu'une "dispute" avait en effet éclaté entre les deux hommes quelques jours avant le drame, après que Yassin Salhi avait "laissé tomber une palette lourdement chargée en matériel informatique".

Aveux

À Lyon, d'abord mutique, le suspect avait commencé à s'expliquer sur le déroulé des faits samedi soir, avant d'avouer l'assassinat de son patron. Le suspect de l'attentat en Isère a quitté Lyon ce dimanche en début d'après-midi. Il doit être transféré au siège de la police antiterroriste, près de Paris.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mperonne le dimanche 28 juin 2015 à 17:12

    Quand on se dit en guerre contre le terrorisme on doit juger les terrorismes pour crimes de guerre donc peloton d exécution dans la semaine qui suit.

  • M9111073 le dimanche 28 juin 2015 à 16:14

    A L ECHAFFAUD ET VITE